Premier ministre

Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes

  • Envoyer à un contact
  • Imprimer l'article
  • Agrandir le texte
  • Diminuer le texte

Télécharger 

Dans la même rubrique 

Toutes les actualités

Actualités des autres thématiques 

Toutes les actualités
Actualités

Décès du Dr Babatunde Osotimehin – Un humaniste au service des droits et de l’autonomisation des femmes

7 juin 2017

Nous avons appris avec émotion et tristesse le décès du Directeur exécutif du FNUAP (Fonds des Nations Unies pour la Population[1]). Nous saluons la mémoire de cet humaniste qui s’attachait avec détermination à promouvoir la santé et les droits sexuels et reproductifs des femmes et des adolescentes. Médecin praticien, soucieux de réduire la mortalité maternelle et conscient des réalités que connaissent les femmes et filles de nombreux pays, qu’il s’agisse de mutilation sexuelle féminine, de mariages forcés, de viols et violences, de grossesses non désirées, il s’attachait à défendre le droit à l’éducation des filles, le droit de chacune à accéder à la contraception et à décider de sa procréation, condition sine qua non de leur autonomisation.

Il a su insuffler ses convictions et son dynamisme au FNUAP, comme à ses interlocuteur.rice.s et partenaires ouverts au dialogue dans le monde entier, pour répondre aux besoins des femmes et faire progresser le droit qu’a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale qu’elle soit capable d’atteindre, comme le stipule le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels. Il était un rempart contre les forces conservatrices qui se mobilisent pour faire reculer les droits des femmes et l’égalité des sexes, comme nous avons pu le voir aux dernières Conférences des Nations Unies pour la Population et le Développement. Nous apportons notre soutien à l’ensemble des équipes du FNUAP qui travaillent à la réalisation de la devise qu’incarnait si chaleureusement le Dr Babatunde Osotimehin : « réaliser un monde où chaque grossesse est désirée, chaque accouchement est sans danger et le potentiel de chaque jeune est accompli ».




[1] Le FNUAP est une Agence de l’ONU qui traite de l’ensemble des questions liées à la population et au développement, en particulier la santé reproductive et l’égalité entre les femmes et les hommes, dans le contexte du Programme d’action de la Conférence internationale sur la Population et le Développement (Le Caire, 1994). Il intervient dans 150 pays, contribue aux analyses des Gouvernements et à l’information des populations. Son approche est fondée sur les droits humains fondamentaux. Il œuvre à l’amélioration des législations, des systèmes de soins maternels et infantiles et de l’accès à l’information et aux services modernes de planification familiale. Il fonctionne en partenariat avec d’autres Agences des Nations Unies et sur contributions volontaires des Etats, organisations internationales, entreprises et fondations, etc. Le FNUAP a vu son budget amputé de 10% suite au retrait américain annoncé en avril 2017 (Global Gag Rule).