Premier ministre

Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes

  • Envoyer à un contact
  • Imprimer l'article
  • Agrandir le texte
  • Diminuer le texte

Télécharger 

Dans la même rubrique 

Toutes les actualités

Actualités des autres thématiques 

Toutes les actualités
Actualités

Plus de 100 associations présentes à l’Assemblée nationale pour la 3e édition des Rencontres entre le HCEfh et les associations.

4 septembre 2015

A la veille de la Conférence Paris Climat 2015 (COP21), Danielle BOUSQUET a introduit cette rencontre en relevant la situation encore inégale des femmes face aux dérèglements climatiques. « Les femmes sont plus exposées que les hommes aux conséquences du réchauffement climatique » : « victimes majeures », elles doivent également pouvoir être des « actrices à part entière » de la lutte contre le dérèglement climatique. Un Appel porté par une large coalition sera remis en octobre à Laurent FABIUS, Président de la COP21, pour que la question de l’égalité entre les femmes et les hommes soit présente dans le nouvel Accord international sur le climat auquel doit aboutir la COP21, puis dans les financements et programmes qui en découleront.

Les Président.e.s des 5 commissions ont évoqué les chantiers d’ici à Janvier 2016 :

Le Haut Conseil à l’Egalité rendra prochainement 4 rapports.

Une évaluation de la politique publique d’éducation à la sexualité ainsi que la première évaluation de la loi du 27 janvier 2011 sur la parité dans les Conseils d’administration et de surveillance des grandes entreprises. 

Le Rapport d’évaluation intermédiaire de la mise en oeuvre de la Stratégie « Genre et développement » 2013-2017 de la France.

La publication de l’Avis du HCE relatif à la redéfinition juridique du viol et des agressions sexuelles.

Le Rapport d’étape relatif à la mise en oeuvre du 4ème plan interministériel de lutte contre les violences faites aux femmes.

La présentation du guide « Pour une communication publique sans stéréotypes de sexe ».

Des attentes fortes des associations

Des propositions de collaborations ont été formulées par plusieurs associations ainsi que plusieurs demandes fortes. Concernant l’organisation du HCEfh, la demande d’une plus grande diversité sociale et d’origine a été entendue par Danielle BOUSQUET qui a rappelé l’attention qui serait portée à cette question lors du renouvellement du HCE en 2016. Les associations ont également demandé une évaluation de l’ordonnance de protection sous l’angle du genre et en prenant en compte la double peine des femmes étrangères, ainsi que l’identification des violences spécifiques que vivent les femmes en situation de handicap.

Se faisant l’écho des préoccupations et des demandes formulées par les associations, Danielle BOUSQUET proposera l’organisation d’un grand événement dans un an, sous la forme d’ « Assises de l’égalité et des droits des femmes ». A neuf mois des élections présidentielles, cet événement serait l’occasion de dresser un état des lieux partagé des droits des femmes et de l’égalité entre les sexes en France et dans le monde, ainsi que des enjeux prioritaires qui se posent.