Premier ministre

Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes

  • Envoyer à un contact
  • Imprimer l'article
  • Agrandir le texte
  • Diminuer le texte
Actualités

Rendre visible le sexisme en entreprise : l’un des axes de progrès pour lutter contre ce phénomène, selon le CSEP

10 mars 2014

Le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (CSEP) a rendu le 4 mars dernier à la ministre des droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, son premier avis sur le sexisme en entreprise.

Cet avis a été réalisé sur la base des résultats d’une étude sur les relations de travail entre les femmes et les hommes menée auprès de 9 grandes entreprises. Cette enquête inédite a révélé des chiffres qui interpellent :

80% des femmes salariées considèrent que, dans le monde du travail, les femmes sont régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes et 93% d’entre elles estiment que cela a un impact sur le comportement des salarié-e-s.

Elle nous apprend que le sexisme ordinaire est un phénomène généralisé, qui a des effets délétères sur la qualité de vie au travail des femmes mais aussi des conséquences très lourdes en matière d’égalité professionnelle.

Afin de lutter efficacement contre ce phénomène massif, le CSEP a formulé 17 recommandations réparties autour de 4 axes  :

 - Rendre visible le sexisme dans les organisations de travail  ;

 - Mieux définir le sexisme ;

 - Prévenir, informer et former sur le sexisme les différents acteurs de l’entreprise ;

 - Donner aux salariés les moyens de s’exprimer sur ce sujet, et étudier les voies de recours possibles pour dénoncer ces faits.

L’avis du CSEP est disponible ici.