Premier ministre

Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes

  • Envoyer à un contact
  • Imprimer l'article
  • Agrandir le texte
  • Diminuer le texte
Actualités

"6 ans d’engagement pour l’égalité et les droits des femmes" - Retour en vidéo sur la soirée-évènement du HCE

11 février 2019

 

Le lundi 21 janvier 2019, le HCE a fêté ses 6 ans d’engagement pour l’égalité et les droits des femmes.

 

Partenaires institutionnels et associatifs, membres et ancien.ne.s membres du HCE, personnalités politiques impliquées dans la lutte pour l’égalité femme-homme, tous et toutes étaient invités à partager ce temps fort, que vous pouvez retrouver ici :

 

 

La soirée a été ouverte par un discours de Marlène Schiappa, Secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, qui a souligné l’importance de cette institution dans le paysage politique :

"Je suis surtout venue vous dire à quel point les travaux du Haut Conseil sont utiles, parce qu’ils nourissent nos réflexions pour faire avancer l’égalité entre les femmes et les hommes et nous poussent à aller toujours plus loin.

Depuis la création du Haut Conseil en 2013, vos travaux ont en effet contribué à la mise en place de nombreuses politiques ambitieuses et plus largement à l’émergence dans le débat public de certaines questions." Marlène Schiappa

 

L’évènement s’est poursuivi autour de deux tables rondes tenues par les président.e.s des commissions du second mandat du HCE - Geneviève Couraud, présidente de la commission "santé, droits sexuels et reproductifs" Maxime Forest, président de la commission "enjeux européens et internationaux", Ernestine Ronai et Edouard Durand, co-président.e de la commission "violences de genre", Françoise Vouillot, présidente de la commission "Stéréotypes et rôles sociaux" et Réjane Sénac, présidente de la commission "parité" - ainsi que Claire Guiraud, secrétaire générale du HCE.

Najat Vallaud-Bellkacem, ancienne ministre du droit des femmes sous laquelle le HCE a été institué, s’est jointe à la première table-ronde pour rappeler comment est née cette instance inédite et en saluer le bilan.

"C’était à Matignon, il y a quasiment jour pour jour 6 ans, le 9 janvier 2013, sous la tutelle de Jean-Marc Ayrault à l’époque, que cette cérémonie d’installation se faisait et qu’on créait une instance qui avait vocation à animer le débat public autour des questions d’égalité entre les femmes et les hommes et puis à évaluer les politiques publiques conduites en la matière." Najat Vallaud-Belkacem

 

De nombreux vidéo-témoignages de partenaires du HCE ont ponctué leurs propos : Sylvaine Coponat, trésorière de l’Ordre des sages-femmes, Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franch-Comté, Pamela Garcia Martin, militante argenitine du droit à l’avortement, Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes, Antoine Boulangé, enseignant et Nassira Hedjerassi, responsable de l’égalité femmes-hommes de l’ESPE de Pairs, Sylvie Pierre-Brossolette, ancienne membre du CSA, et Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis.

 

Deux interludes artistiques de la soirée ont été présentées - de et par - Typhaine D, autrice metteuse en scène, comédienne, conférencière et formatrice féministe : "Cendrillon" un extrait de son spectacle Contes à Rebours et "La pérille mortelle".

 

Le public a par ailleurs eu l’honneur d’écouter le témoignage de Hadja Idrissa Bah, jeune militante guinnéenne dont la voix est entendu jusqu’au G7. Vous pouvez l’écouter présenter son combat contre les violences faites aux femmes ici :

 

 

C’est Danielle Bousquet, présidente du HCE depuis sa création en 2013, qui a clôturé la soirée par un discours revenant sur ses 6 années à la tête du HCE. 

 

"À l’heure du passage de relais, j’ai toute confiance en la capacité de notre instance, pour continuer à tracer la voie vers un nouveau contrat social entre les femmes et les hommes, fondé sur la reconnaissance des droits fondamentaux des femmes." Danielle Bousquet

La soirée s’est achevée par une interprétation inédite de l’Hymne des femmes par un Choeur de femmes mené par Coline Pelissier, choriste du Choeur de l’Orchestre de Paris, accompagné par Nina Alem au piano.