Premier ministre

Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes

  • Envoyer à un contact
  • Imprimer l'article
  • Agrandir le texte
  • Diminuer le texte

Constitution épicène : Introduire l’idée de mixité dans la constitution française

L’action : Introduire l’idée de mixité dans la constitution française

REGINE (Recherches et Etudes sur le Genre et les Inégalités dans les Normes en Europe) propose un exercice de réécriture de la Constitution, afin de faire prendre conscience de l’importance du langage dans les représentations que l’on se fait du pouvoir, mais aussi du fait qu’un autre langage est possible.

On propose ici une démasculinisation de la Constitution comme occasion de réfléchir à la dimension genrée du pouvoir politique tel qu’il est coulé dans le texte constitutionnel existant. 

La structure : Introduire l’idée de mixité dans la constitution française

REGINE (Recherches et Etudes sur le Genre et les Inégalités dans les Normes en Europe) est un groupe de recherche au sein du CREDOF (Centre de recherche sur les droits fondamentaux) de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Ce groupe de recherche académique a pour projet de :
- ancrer la théorie féministe du droit dans le paysage de la recherche juridique française
- montrer que les inégalités de genre ne se donnent pas seulement à voir dans le droit mais sont également produites par le droit.

Personne référente : 

Stéphanie Hennette-Vauchez
Professeure de droit
Responsable scientifique de REGINE

Téléphone  : 01 40 97 76 58
Site Internet  : http://regine.u-paris10.fr