Premier ministre

Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes

  • Envoyer à un contact
  • Imprimer l'article
  • Agrandir le texte
  • Diminuer le texte
Actualités

Le CSEP dévoile son rapport contre le sexisme au travail

10 mars 2015

Le 6 mars dernier, le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (CSEP), représenté par sa Secrétaire générale et rapporteure Brigitte GRESY et la rapporteure Marie BECKER, a remis un rapport relatif à la lutte contre le sexisme au travail à Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, et Pascale BOISTARD, secrétaire d’Etat en charge des Droits des femmes.

Au terme d’une enquête menée en 2013 auprès de 15 000 salarié-e-s de neuf grandes entreprises, le CSEP fait l’état des lieux d’un phénomène encore « tabou » aujourd’hui : le sexisme ordinaire au travail. Tantôt « hostile » par son expression explicitement machiste, tantôt « subtil ou masqué », voire « bienveillant », ce sexisme se manifeste sous des formes multiples qui produisent des effets négatifs sur les femmes en milieu professionnel.

Blagues sexistes, incivilités ou compliments déplacés sur leur physique, chacun de ces comportements impacte le bien-être et la performance générale des femmes au travail. L’enquête montre que leurs relations professionnelles, leur santé mentale et/ou physique, leur productivité tendent ainsi à se dégrader. Faute de sensibilisation et de protection juridique claire, autant dans l’organisation interne aux entreprises que dans les législations existantes, les femmes sont contraintes de recourir à des stratégies diverses de déni, de "blanchiment" du sexisme, voire d’euphémisation qui pèsent in fine sur leur bien-être au travail.


« Nous devons combattre la loi du silence pour que s’applique la loi de la République. Nous ne pourrons réaliser l’égalité professionnelle et salariale entre les femmes et les hommes tant que ces comportements perdureront. »
Marisol TOURAINE


Comment lutter contre le sexisme quotidien au travail  ? Le rapport du CSEP propose 35 recommandations, regroupées autour de 8 axes de travail majeurs : « nommer, dévoiler, communiquer, former, codifier, organiser, prévenir et traiter ». Cette démarche consiste essentiellement à rendre visible le sexisme grâce à une définition claire et une communication efficace, à former les acteurs du monde salarié pour qu’ils s’engagent vers une culture professionnelle saine et respectueuse, et enfin à contrer les réflexes sexistes au moyen d’outils juridiques renforcés.

 

Le HCEfh salue le profond travail de réflexion et d’analyse réalisé par le CSEP, que vous pouvez consulter librement ici.

Une synthèse du rapport est également disponible ici.

Pour consulter le communiqué de presse du Ministère des Droits des femmes : bit.ly/1GxmT4O