Premier ministre

Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes

  • Envoyer à un contact
  • Imprimer l'article
  • Agrandir le texte
  • Diminuer le texte
Actualités

Euro 2016 : le HCE appelle à prévenir les violences machistes

21 avril 2016

Du 10 juin au 10 juillet prochains, la France accueillera l’Euro 2016, le championnat d’Europe de football. Notre pays sera en fête, tout particulièrement dans les villes concernées : Paris, Marseille, Lille, Bordeaux, Lens, Lyon, Nice, Saint-Denis, Saint-Étienne et Toulouse.
La fête doit rester entière et être préservée du sexisme et des violences sexuelles. Le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes appelle les autorités organisatrices – au niveau national comme local - à prévenir les dérives inacceptables qui ont pu être constatées lors de grands événements sportifs ou populaires de même type (coupes du monde de football, fête de la bière de Munich, fêtes de Bayonne, festival de rock de Stockholm, etc). Tous et toutes doivent pouvoir participer à égalité et librement à ce grand événement populaire que sera l’Euro 2016.


La promotion d’un véritable climat de fête, non-sexiste, peut par exemple s’inspirer de la campagne « Pour que la fête soit belle, j’y contribue ! » déployée depuis plusieurs années pendant les fêtes de Bayonne, sous l’impulsion des associations féministes : clips vidéos, charte du « festayre » s’engageant à ne pas adopter un comportement sexiste, campagne d’affichage dans les bus rappelant les peines encourues pour les auteurs de viols, distribution de badges « oui à la fête, non aux violences sexistes »... Supporters et supportrices, autorités organisatrices, personnels des lieux de fête, c’est par la solidarité et la prise de conscience que la fête en restera une pour tous et toutes. Faisons en sorte que les « fans zones d’accès libre » qui réuniront des centaines de milliers de supporters et supportrices, de France ou des pays d’Europe, restent des lieux de convivialité et non de violences.


Enfin, et là aussi pour tirer les leçons des expériences passées, des mesures devraient être prises pour prévenir le recours à grande échelle à la prostitution. Près d’un million de supporters étrangers seront là. Ces supporters sont pour la plupart des hommes en vacances, sans leur famille. Les grands évènements sportifs précédents ont montré que quelques-uns d’entre eux sont des clients habituels ou occasionnels de la prostitution et que d’autres, plus jeunes, s’initient à l’occasion de ces événements, lorsque faire la fête légitime tous les débordements. Les réseaux prostitutionnels, eux, sont capables d’anticiper longtemps à l’avance ces événements sportifs, qui sont pour eux l’occasion de profits gigantesques et alimentent une traite mondiale d‘êtres humains (femmes originaires de pays pauvres dans leur immense majorité).


Comme ce n’est que tout récemment que la loi interdit en France l’achat d’un acte sexuel, il y a un grand besoin d’information sur ce sujet. Le HCE invite donc les pouvoirs publics à faire savoir, durant l’Euro 2016, qu’être client de la prostitution est dorénavant un délit en France.


Contact : Margaux COLLET - Responsable des études et de la communication - 06 09 14 43 06 - 01 42 75 86 94 – margaux.collet@pm.gouv.fr