Premier ministre

Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes

  • Envoyer à un contact
  • Imprimer l'article
  • Agrandir le texte
  • Diminuer le texte

Télécharger 

Dans la même rubrique 

Toutes les actualités

Actualités des autres thématiques 

Actualités

"Réforme du cumul des mandats : une chance à saisir pour la parité" - Communiqué de presse du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes

2 avril 2013

Dans le cadre de la réforme du cumul des mandats des parlementaires, le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) publie une étude inédite, apportant un éclairage sur la pratique différenciée du cumul des mandats selon les sexes. Les parlementaires hommes cumulent bien davantage dans l’espace, dans le temps, et à des postes à plus fortes responsabilités que les parlementaires femmes.

L’étude du HCEfh révèle que :

 - Les parlementaires hommes cumulent plus : ils constituent 80% des parlementaires en situation de cumul. Et quand un député sur quatre cumule au moins deux autres mandats et fonctions, ce n’est le cas que de 6% des femmes députées

- Quand femmes et hommes cumulent, ils ne cumulent pas de la même manière : aux parlementaires hommes les premiers rôles et les fonctions qui concentrent le plus de pouvoir et de ressources (humaines, financières, etc.), aux femmes les fonctions d’adjointes ou de vices-présidences. Ainsi 100% des parlementaires en situation de cumul avec une présidence de conseil général ou régional sont des hommes.

- Les hommes cumulent également plus dans le temps : les hommes députés sont 10 fois plus nombreux que leurs collègues femmes à être sur les bancs de l’Assemblée nationale depuis au moins 15 ans (soit 4 mandats successifs).

Une réforme ambitieuse relative au non cumul des mandats donnerait de l’air à la parité ! L’espace libéré - d’autant plus grand que l’on s’attaquera aussi au cumul dans le temps - permettrait un renouvellement majeur du personnel politique. La limitation des cumuls des mandats est une chance pour la parité dont devraient se saisir les partis politiques.

Le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes rendra prochainement un avis sur le projet de loi qui sera présenté le 3 avril en Conseil des ministres.

L’étude est disponible ici et en haut à droite de cette page.


 

Pour plus d’informations sur le travail du Haut Conseil, inscrivez-vous à la lettre d’information du HCE : bit.ly/WWgmJi

 

Contact : Claire Guiraud - Responsable de la communication et des relations presse
06 09 14 43 06 - 01 42 75 86 94 - claire.guiraud@pm.gouv.fr