Premier ministre

Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes

  • Envoyer à un contact
  • Imprimer l'article
  • Agrandir le texte
  • Diminuer le texte

Télécharger 

Dans la même rubrique 

Toutes les actualités

Actualités des autres thématiques 

Toutes les actualités
Actualités

Politique de la Ville : Danielle BOUSQUET rencontre la Secrétaire d’Etat Myriam EL KHOMRI sur la mise en œuvre des recommandations du rapport EGAliTER

20 janvier 2015

La Secrétaire d’Etat a exprimé le 10 décembre dernier son soutien au rapport EGAliTER et sa volonté de redoubler d’efforts pour faire progresser l’égalité femmes-hommes dans les quartiers de la politique de la Ville.

Suite au rapport EGAliTER « Combattre maintenant les inégalités sexuées, sociales et territoriales dans les quartiers de la politique de la ville et les territoires ruraux fragilisés », remis le 19 juin 2014 au Gouvernement, le HCEfh s’emploie fortement à promouvoir et suivre la mise en œuvre des recommandations de ce rapport, et ce, compte-tenu d’une double urgence : sociale et politique.

Urgence sociale d’abord puisque les inégalités dont souffrent les territoires fragilisés, et face auxquelles les femmes sont en première ligne (cf. étude chiffre clés), sont massives. Ces inégalités renforcées et/ou spécifiques creusent le fossé entre l’égalité en droit et l’égalité réelle, entre la promesse républicaine et la réalité sociale.

Urgence politique ensuite du fait du calendrier des réformes en cours, et notamment en matière de politique de la ville. Suite à la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014, une nouvelle géographie prioritaire a été arrêtée autour de 1 500 quartiers prioritaires. Plus de 400 contrats de ville doivent être élaborés et signés avant juin 2015 afin de fédérer l’ensemble des partenaires pour agir autour de trois piliers du contrat de ville : « cohésion sociale », « cadre de vie et renouvellement urbain », et « développement de l’activité économique et de l’emploi ».

Myriam EL KHOMRI a indiqué être déjà mobilisée pour que l’objectif d’égalité femmes-hommes soit intégré de manière transversale dans les trois piliers des contrats de ville et à chaque étape de la nouvelle politique de la ville. La Secrétaire d’Etat a indiqué ses trois priorités sectorielles : permettre aux filles et aux femmes de s’approprier l’espace public sur un pied d’égalité, développer la pratique du sport par les filles et les femmes, et encourager la création d’entreprise par les femmes.

Enfin, l’importance de la formation à l’égalité entre les femmes et les hommes, comme condition de réussite de la prise en compte des inégalités sexuées, a été partagée par la Présidente du HCEfh et la Secrétaire d’Etat.